Auscultation pulmonaire anormale

A l’état pathologique plusieurs anomalies peuvent être retrouvées à l’auscultation :

Une inversion du rythme respiratoire, des modifications du murmure vésiculaire, des bruits surajoutés et des modifications à l’auscultation de la voix et de la toux.

Une inversion du rythme respiratoire : se manifeste à l’auscultation par une expiration prolongée qui paraît plus longue que l’inspiration; cette anomalie est retrouvée dans l’emphysème et la crise d’asthme.

Des modifications du murmure vésiculaire :
— Une diminution du murmure vésiculaire : est retrouvée sur toute l’étendue des deux hémithorax dans l’emphysème pulmonaire, traduisant l’hypoventilation alvéolaire.
— Une abolition du murmure vésiculaire traduit :

  • soit un arrêt complet de la ventilation dans un territoire donné en cas d’atélectasie ;
  • soit une interposition aérique en cas d’épanchement pleural aérien;
  • soit une interposition liquidienne en cas d’épanchement pleural liquidien;
  • soit une condensation pulmonaire au cours de laquelle le murmure vésiculaire est masqué par des bruits surajoutés.

Des bruits surajoutés : qui sont essentiellement les souffles, les râles et les frottements.

Lire aussi sur discussion diagnostique :

La douleur

Douleur musculaire

Douleur après effort physique

Les crampes

crampe des mollets

Crampes nocturnes

Déchirure musculaire

Contracture musculaire

Hématome intra musculaire

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :